deutsch | english 

Adolf Muschg, le plus grand écrivain suisse après Frisch et Dürrenmatt, a cherché l’autre en lui dans la confrontation des cultures orientale et occidentale, afin de comprendre ce qui nous est étranger.

Adolf Muschg – cet autre

Adolf Muschg, le plus grand intellectuel suisse après Frisch et Dürrenmatt, s’est hissé au premier rang de la littérature. Il a été professeur à l’École polytechnique fédérale de Zurich et a présidé l’Académie des arts de Berlin. Le biopic suit les traces de son roman Heimkehr nach Fukushima au Japon, dans la zone radioactive, mais aussi dans le monastère zen où Muschg a cherché son altérité afin de mieux comprendre ce qui nous est étranger. Son départ dans la vie est difficile. Un père qui meurt alors qu’il est encore jeune, une mère dépressive... Le petit orphelin effectue sa scolarité dans un internat, part étudier à Zurich et à Cambridge, et finit par enseigner à Tokyo, Göttingen ainsi qu’à l’université Cornell aux États-Unis, où il s’implique en politique de 1967 à 1969, une période marquée par divers bouleversements (Vietnam, Woodstock).

Prochaines projections

Älvsbyns SEFilm Festival Sweden t.b.a.
Prochaines projections

© 2009-2021  www.erichschmid.ch  | mentions légales/protection des donées | retour | haut de page | imprimer